Passion for Timber

Transport intermodal

Le rail en tant que clé des économies de CO₂

Le groupe Pfeifer s'appuie de plus en plus sur le chemin de fer comme alternative de transport. Le volume de marchandises déplacé par le fret et le trafic intermodal a continué de croître dans l'ensemble du Groupe au cours des dernières années.

En 2016 le volume transporté avec des trains entiers et des wagons individuels a atteint environ 660 000 tonnes. Cette quantité correspond à environ 470 trains complets. De plus, 2122 chargements additionnels ont été réalisés au cours de l'année 2016 dans le cadre d’installations de transport intermodal dites « Huckepack ». Sprich : Les livraisons (totalisant un peu moins de 60 000 tonnes) ont été traitées conjointement avec des camions de chargement et des transports ferroviaires. Les chargements ou toutes les remorques sont chargées sur des wagons de marchandises, seul le transport vers et depuis les gares s’effectue au moyen de camions.

«Nous poursuivons les économies réalisées dans les émissions de CO₂ générées par les transports».

Herbert Stöckl, Directeur Logistique du groupe Pfeifer

 « Les solutions ferroviaires et intermodales nous rendent de très bons services en tant qu'outils de mise à disposition. En outre, en tant que société de transformation du bois, nous poursuivons également un agenda assez clair en ce qui concerne les économies de CO₂. Le bois est une matière première neutre en termes de CO₂. C’est pourquoi nous trouvons presque logique de viser une réduction continue des émissions générées par les transports », explique Herbert Stöckl, Directeur Logistique du groupe Pfeifer.

Le groupe Pfeifer met en place des transport ferroviaires.

Perspectives sur l'axe Regensburg-Verone

La mise en œuvre cohérente de cette stratégie ressort des statistiques des transports. Les économies de CO₂ réalisées grâce au transport intermodal étaient de 1 540 tonnes en 2014, et en 2016 elles atteignaient déjà 1 940 tonnes. « En particulier dans le transport de marchandises entre l'Autriche et l'Italie, ainsi qu’entre l'Allemagne et l'Italie, il existe des interfaces intermodales que nous utilisons le plus souvent possible. Le développement des offres de transport correspondantes le long de l'axe Regensburg-Verone est observé et traité avec un grand intérêt », déclare Stöckl.

L'exemple des 470 trains entiers commandés par Pfeifer en 2016 montre le potentiel de processus logistiques respectueux de l'environnement. Les économies de CO₂ résultantes s'élèvent à 24 000 tonnes, soit un chiffre tout à fait remarquable.

Accept
More Information
This website uses cookies for the anonymous analysis of the website behaviour of its visitors. The purpose of these cookies is to improve the supply of information offered. If you do not want this, you can individually manage the cookie setting in your browser and deactivate the placement of cookies. Otherwise, we assume that you agree. With the use of this site you accept our data protection statement.