Passion for Timber

ISO 50001

Le plein d'énergie pour l'environnement

Première et jusqu’à présent unique entreprise du secteur du bois autrichien à l’avoir fait, Pfeifer a volontairement introduit un système de gestion de l'énergie selon la norme ISO 50001. L'utilisation optimisée des ressources énergétiques est payante, en particulier pour l'environnement et le climat.

Six emplacements en Autriche et en Allemagne sont déjà certifiés EN ISO 50001 . Et ceci, bien que la demande soit d’ordre volontaire, c'est-à-dire qu’il n’y a pas d’obligation de certification. Mais, comme le souligne René Svatek, Responsable des achats techniques et de la gestion de l'énergie du groupe Pfeifer : « Nous avons décidé de mettre aux normes les sites autrichiens, en plus de nos sites allemands. De nombreuses améliorations et optimisations nous ont permis d’obtenir le certificat à l’issue d’un audit de contrôle. »

De l'examen initial au contrôle

Bien entendu, les sites Pfeifer avaient et ont encore pour objectif principal de réduire la consommation d'énergie et de réduire les impacts environnementaux, et notamment de réduire au maximum les émissions de CO₂. Mais par où commencer ? René Svatek : « Nous avons dû réaliser un premier examen, en l’occurrence le cycle énergétique global de l'entreprise avec l’ensemble des systèmes et processus, et répondre à des questions fondamentales telles que :

D'où vient l'énergie ?
À quoi sert-elle ?
Où va-t-elle ?

Pour le savoir, il a fallu examiner les données d'énergie existantes, identifier les principaux consommateurs, et analyser les coûts énergétiques . Les diagrammes de flux d'énergie, qui reflètent de manière transparente la consommation par rapport aux supports d'énergie et leur utilisation, se sont révélés particulièrement utiles. Sur la base de cet inventaire étendu, des résultats concrets ont été obtenus pour tous les domaines Un ensemble de mesures élaboré et rapidement mis en œuvre, en tenant compte de toutes les exigences et législations en matière de politique énergétique et environnementale. Le contrôle continu et l'optimisation permanente des flux d'énergie vont de soi.

La gestion de l'énergie comprend non seulement la mise en œuvre de mesures techniques, mais aussi des concepts stratégiques et organisationnels. L'optimisation permanente des flux d'énergie assure des économies de coûts et contribue de manière significative à la protection de l'environnement et du climat.

Nous convertissons les écorces et les autres copeaux en chaleur et en énergie électrique neutres en matière de CO₂ dans cinq de nos propres centrales électriques à biomasse.

Facteur de succès des salariés

Un système n’est bon que dans la mesure où les personnes qui le gèrent et l’utilisent le sont. Par conséquent, un fort accent est mis sur la conscientisation et la formation des employés dans l'entreprise en ce qui concerne les aspects liés à l'énergie. Un manuel résume de manière claire toutes les mesures de gestion de l'énergie, les chiffres pertinents, etc. « Seulement ainsi des mesures internes pourront être prises pour contrôler, corriger et prévenir. L'introduction et la maintenance du système de gestion de l'énergie n'est pas possible sans la coopération de chaque personne de l'entreprise », souligne René Svatek. Les employés de Pfeifer sont très motivés, quel que soit le site où ils travaillent. Ils identifient et éliminent les gaspillages d'énergie, entretiennent les installations de manière optimale et apportent en permanence des idées constructives. « Un grand merci à eux ! », exulte le Responsable de l'énergie.

L'accent est mis sur une gestion plus efficace de l'électricité, de la chaleur, du froid, du diesel, de l'air comprimé, etc.

Exemple de technologie de chauffage respectueuse des ressources et de l'environnement

Le centre d'entreprise de Pfeifer à Imst / Tyrol est chauffé par une chaudière à pellets moderne. Les pellets proviennent de notre propre production. Les données de performance sont soumises à un contrôle constant.

« Les préoccupations écologiques sont d'une importance primordiale pour nous, et nous voulons conserver nos ressources énergétiques du mieux possible ».

Une situation gagnant-gagnant

En plus des matières premières, du personnel et de la logistique, l'énergie est l'un des facteurs de coûts les plus importants chez Pfeifer. « Pour cette seule raison, la gestion de l'énergie selon la norme ISO 50001 est payante. Mais c’est surtout l'environnement qui y gagne. En tant qu'entreprise internationale, nous assumons une grande responsabilité. Les préoccupations écologiques sont de la plus haute importance pour nous, et nous voulons gérer nos ressources énergétiques du mieux possible. »

Pourquoi ISO ?

L'EN ISO (International Organization for Standardization) 50001 fournit des directives concrètes dans le domaine de la gestion de l'énergie, qui sont conformes à cette norme. Elle représente simplement la condition souhaitée. Toutefois, il appartient à l’entreprise de peser et d'évaluer les consommateurs d'énergie individuels. L'utilisation de la norme ISO 50001 se fait sur une base volontaire.

« Le gestionnaire d’énergie est obligé de chercher de nouvelles procédures systématiques d’analyse et d’optimisation toujours plus efficaces.

René Svatek

est diplômé en génie environnemental et s’occupe des achats techniques chez Pfeifer depuis 2012, et donc aussi des achats d'énergie.

« L'énergie que nous ne consommons pas ne nous revient pas non plus très cher à l’achat ».

Accept
More Information
This website uses cookies for the anonymous analysis of the website behaviour of its visitors. The purpose of these cookies is to improve the supply of information offered. If you do not want this, you can individually manage the cookie setting in your browser and deactivate the placement of cookies. Otherwise, we assume that you agree. With the use of this site you accept our data protection statement.